Le calorifugeur avisé a pour but de mettre en avant le métier de calorifugeur et son éco système.

Le calorifuge est une technique incontournable qui permet d’assurer la pérennité d’une installation (tuyaux, gaines, réservoirs, cuves, …) tout en répondant à la problématique énergie – climat.

Le calorifugeur est celui qui met en œuvre les matériaux isolants sur les différents supports. Il doit connaître et respecter les consignes de sécurité, posséder des notions dans les phénomènes physiques, le travail de la tôle ainsi que le dessin technique.

Le calorifugeur tient une place de premier rang sur la question des économies d’énergie et sur celle de la réduction des polluants. Une étude internationale (McKinsey, 2007) montre que le calorifugeage est la solution la plus économique pour limiter les rejets du gaz carbonique d’ici 2030.

 

Où trouve t’on le calorifugeur ?

Nous retrouvons le calorifugeur dans de nombreux secteurs d’activités, nous pouvons néanmoins distingués deux grandes familles (« l’isolation bâtiment » et « l’isolation industrielle »)

 

L’isolation bâtiment, communément appelé « génie climatique », situé dans les Établissements Recevant du Public (ERP) ou les Immeubles de Grande Hauteur (IGH) :

  • Chaufferie (production de chauffage collectif), travaux sur tuyauterie et équipement.
  • Centrale de climatisation située en terrasse, travaux sur gaine rectangulaires et équipements (en général delta important de température surtout en sortie de centrale).
  • Transport de fluide en zone « plenum » et/ou zone recevant du public, sur circuit chaud ou eau glacée (généralement 6/12°C).
  • Tuyauterie en caniveau ou galerie technique.

 

L’isolation industrielle sur site pétrochimique, incinération, etc. C’est véritablement le domaine du calorifugeur et de la thermique industrielle par excellence avec des cycles de températures allant de – 80°C à plus de 650°C :

  • Équipement : tous types du ballon, vapocraqueur ou de la sphère.
  • Tuyauterie : jusqu’à diamètre 700/1000mm, ensuite assimilés équipements.

 

Il est également possible de trouver des calorifugeurs dans les centrales nucléaires et dans des domaines plus spécifiques tels que le circuit primaire (isolation type encapsulée).

 

Quels matériaux utilise le calorifugeur ?

De par sa spécificité, le calorifuge rassemble tout un ensemble de produits qui lui sont propres. Voici une liste non exhaustive des produits utilisés par les calorifugeurs :

 

Conservation du chaud (calorifuge) :

  • Coquille en laine minérale concentrique ou multidirectionnelle au diamètre de la tuyauterie.
  • Matelas en laine minérale revêtu ou grillagé de forte densité.
  • Panneau en laine minérale de forte densité.
  • Mousse de Verre cellulaire, sous forme de panneau, coquille, douelle.

 

Conservation du froid (frigorifuge) :

  • La mousse de polyuréthane rigide (abrégée PUR).
  • La mousse de polyisocyanurate rigide (abrégée PIR).
  • La mousse de Verre cellulaire.
  • Les pare vapeurs soient sous formes d’enduits ou de film techniques.
  • Les mastics et colles.

 

Le calorifuge peut aussi être un complexe liant la conservation de la chaleur et l’acoustique. Ces systèmes ont deux couches, ce qui permet d’avoir à la fois un effet isolant et à la fois un effet sur l’acoustique.

Une fois posée, l’isolation doit être protégée des nuisances extérieures (humidité, rayons du soleil, insectes, etc.). Pour ce faire, elle est le plus souvent recouverte à l’aide d’un revêtement métallique sous forme de film ou sous forme d’enduit. Généralement, les revêtements sont néanmoins en tôles (tôle inox, isoxal de 6 à 8/10e). Le calorifugeur cède ainsi sa place à un tôlier.

 

Le calorifugeur au service de l’environnement :

Les professions de calorifugeur et tôlier sont très importantes car elles sont au service de la conservation des calories (permet d’éviter les déperditions de chaleur) et des frigories (permet d’éviter les déperditions de froid) où les cycles de températures sont importants.

Malheureusement, comparé à l’isolation « bâtiment », très peu d’ouvrages traitent sur le calorifuge et peu d’écoles sont dédiées aux métiers de calorifugeurs et de tôliers calorifugeurs.